Mathy l’Ohè

 

Quand vous discutez avec la génération de la seconde moitié des années 1970, la fête locale de l’Etermint d’Mathy l’Ohè, a marqué les esprits.

Le comité des Joyeux Liersois, présidé par Jean Destat, faisait appel à l’harmonie pour l’animation musicale, pour laquelle notre chef Hubert Derom avait composé un morceau de circonstance où après une introduction funèbre, encourageant le groupe des pleureuses, un élan joyeux réveillait le cortège, souvent assez imbibé.

 

Cet événement folklorique, suivi par des centaines de participants se déroulait le 16 août, à l’image de ce qui se passe au dju d’la ; elle fut victime de son succès. L’harmonie y participa en tous cas en 1976, 1977 et 1981.