Une clique et des majorettes



 

 

Une clique est un ensemble de tambours et de clairon qui précédait l’harmonie proprement dite. Les clairons soulignent de leurs sonneries certains passages des marches lors des défilés. Les tambours jouaient les intermédiaires entre les morceaux et permettaient de garder le pas et de ne pas avoir d’interruption sonore. Cette clique était une bonne source de recrutement, puisque le jeu en était assez facile et inculquait le sens du rythme et dans le cas des clairons, les éléments de base des instruments à embouchure. Nous avons eu des joueurs de tambour de 1966 à 1981 et des clairons de 1967 à 1975. Enormément de jeunes du village firent leurs premières armes musicales dans cet ensemble.

 

 

Dans les années ’70, une vogue extraordinaire venue des Etats-Unis traverse l’Europe : les groupes de majorettes. L’harmonie de Liers, jamais en reste, connut sa première sortie avec elles le 31 mai 1973 à Visé. Le comité consacra beaucoup d’énergie à promouvoir cette formation jusqu’en 1979. En effet, l’investissement dans les uniformes (calots, jupes, bottines, capes et bâtons) était conséquent et les bonnes volontés, dont la trésorière madame Juliette Rigot, firent des heures et des heures de couture pour ajuster les tenues à cette jeunesse en pleine croissance. La présence des majorettes aux sorties n’était pas toujours du goût de tous. Nous avons retrouvé des lettres d’engagement pour des processions où il était clairement précisé que leur présence n’était pas souhaitée, pour ne pas offenser certains paroissiens. On peut le comprendre.